Teinturiers : la CSF déconfine en plein air

Pas étonnant que l’amicale CSF Teinturiers (Clichy) soit parmi les premières à sortir du confinement. Les travaux de réhabilitation (photo) sont en cours. Avec des années de retard mais enfin on avance. Pas toujours sans que de nombreux et nouveaux problèmes se posent au fur et à mesure.

Déconfinés.es mais dans le respect des gestes barrières

Pas étonnant, quand on sait que le confinement n’a pas arrangé les choses pour régler les questions en suspens. Entre autres : la pose d’interphones couplés aux smartphones des résidents. Une innovation qui peut réjouir les fans de la technologie mais qui posent de nombreuses questions sans réponse à ce jour !

Pas étonnant enfin, car le suivi des travaux par les locataires se heurte déjà à de nombreux obstacles en temps normal et, là encore, le confinement n’a pas arrangé les affaires en ce qui concerne la concertation.

L’amicale Teinturiers avait invité Jacqueline Crémieux pour cette réunion en plein air où certains avaient apporté leurs chaises comme dans le temps. On lira ci-dessous son relevé des débats de ce jeudi 11 juin à 19h.

***

Les résidents de Teinturiers sont très inquiets du déroulement des travaux de réhabilitation en cours dans leur résidence.

1 – Fuites d’eau très importantes dans les logements suite aux récents orages.

2 – Il semble que l’isolation complète, confort technique et imperméabilité ne soit pas conformes au projet présenté ainsi que la réfection totale de la toiture qui ne serait pas budgétée.

3 – Le contrat des ascenseurs serait résilié.

4 – Les résidents n’ont pas encore de réponse à leur pétition concernant les interphones signées par 74 familles.

5 – Ils signalent également que les échafaudages donnant sur la rue afin de permettre les travaux de la 5G ont en cours de désinstallation, alors qu’ils pourraient être nécessaires pour d’éventuels travaux concernant toitures et isolation.

6 – Les locataires regrettent de ne pas avoir eu la possibilité de participer à des réunions de suivi de chantier et se sentent totalement écartés.

7 – Les locataires demandent quelle organisation sera mise en place pour la suite des travaux pendant les vacances d’été ?

8 – Enfin les locataires demandent une rencontre le plus rapidement possible avec les représentants de Hauts- de-Seine Habitat et les entreprises concernées, un soir à 19 heures dans la résidence.

(relevé rédigé par Jacqueline Crémieux, Présidente de l’Union Locale CSF Clichy)

**

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s